Mycocine

POMMADE DERMIQUE
  • Nystatine – Triamcinolone – Néomycine

Description

MYCOCINE®,

Nystatine 10 M.U.I, Triamcinolone 0.100g, Néomycine 0.250g.

Forme et présentation

Pommade. Tube de 15g.

Composition

Nystatine………………………..10 M.U.I
Triamcinolone Acétonide…….0.100 g
Néomycine sulfate (exprimé en base)………………………………0.250 g
Excipient q.s.p ……………………100 g

Propriétés pharmaco thérapeutiques

Dermato corticoïde, antibiotique, antifongique.
Par ses 3 principes actifs, la Mycocine associe :

  • Un cortisonique de contact
    puissant: l’Acétonide de triamcinolone.
  • Un antibiotique à large spectre: la
    Néomycine.
  • Un antibiotique anticandidosique:
    la Nystatine.

Indications

Dermatoses complexes d’étiologie multiples avec intrication des facteurs allergiques bactériens, candidique: eczémas infectés, dermatoses eczématisées, dermites des plis, érythème fessier, dyshidrose, folliculites, pied d’athlète, perlèches, lésions prurigineuses rebelles, prurits ano-génitaux, anite hémorroïdaire, brûlures.

Posologie

2 à 3 applications par jour en début de traitement puis 1 à 2 applications jusqu’à l’obtention du résultat recherché.
Durée du traitement : 8 jours.

Contre-indications

Ce médicament est CONTRE-INDIQUE dans les cas suivants:

  • Allergie à un des composants contenus dans la pommade, en particulier à la Néomycine.
  • Infection virale ou bactérienne de la peau, notamment : Varicelle, Herpès, Zona, Impétigo.
  • Acné ou Rosacée.
  • Lésions ulcérées.
  • Application sur les paupières (risque de glaucome).
  • Lésions mammaires lors de l’allaitement, en raison du risque d’ingestion du produit par le nouveau-né (voir grossesse et allaitement).

Précautions d’emploi

  • Si une intolérance locale apparaît, le traitement doit être interrompu et la
    cause doit en être recherchée.
  • Chez le nourrisson, il est préférable d’éviter les corticoïdes d’activité modérée. Il faut se méfier particulièrement des phénomènes d’occlusion spontanés pouvant survenir dans les plis ou sous les couches.

Grossesse et allaitement

L’effet de ce médicament pendant la grossesse est mal connu : seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas.
Ne pas appliquer sur les seins lors de l’allaitement, en raison du risque d’ingestion du produit par le nouveau-né.

Effets indésirables

L’utilisation prolongée de corticoïdes d’activité modérée peut entraîner une atrophie cutanée, des vergétures.
• Retard de cicatrisation.
• Possibilité d’eczéma allergique de contact (du à la Néomycine).
• Développement anormal des poils, dessèchement, fragilisation et décoloration irrégulière de la peau.

Durée de conservation: 3 ans.

Décision d’enregistrement n°: 088/ 07 C 020 /03